Vent propice

jeudi 23 novembre 2017 – Librairie Floury Frères – Rue de la Colombette -Toulouse

Rencontre avec Sara Rosenberg, écrivaine, dramaturge et artiste visuelle argentine .
Dans sa vie et dans son œuvre, Sara Rosenberg (née à Tucumán, Argentine, en 1954) interroge le pouvoir de la littérature et de l’art face à la violence du capitalisme. Étudiante et militante politique dans les années 70, elle a été arrêtée et emprisonnée durant 3 ans et 20 jours alors qu’elle avait à peine 20 ans.
Elle en dit : «  Je ne pardonne pas mais je n’aime pas le statut de victime. C’est paralysant. Il nous arrive des choses et nous ne faisons rien pour les éviter ou pour en donner un autre sens. Et nous nous taisons. Non, ce n’est pas quelque chose qui me convienne. Ce n’est pas l’endroit d’où je me penche. »
Après un premier livre poétique et bouleversant, Un fil rouge (Contre-Allée, 2012), elle revient rencontrer ses lecteurs et lectrices à l’occasion de la sortie en français de son dernier roman Contre-jour, Éditions La Contre-Allée, 2017.

Publicités